Planification d'accompagnement urbanistique de la branche Ouest de l'A5

Le développement de Bienne et Nidau au cours des 35 prochaines années –
un projet des villes de Bienne et Nidau

Concept de développement urbanistique de la branche Ouest de l’A5 (2016)

Après la fixation des objectifs de la planification et du développement, il s’est agi d’adapter en conséquence les réglementations fondamentales en matière de construction des Villes de Bienne et Nidau en s'appuyant sur un concept de développement urbanistique pour le secteur touché directement par la branche Ouest de l’A5. Des démarches intermédiaires ont été nécessaires pour avoir une vue d’ensemble.

Conception paysagère

Ladite Conception paysagère a été élaborée dès le début de l’année 2015 comme base de préparation. Le but était

  • d’établir une vue d’ensemble des orientations en matière d’urbanisme et d’aménagement du paysage,
  • d’approfondir les concepts d’aménagement des endroits importants tels que rues, places, parcs et espaces naturels et
  • de fixer un «fil rouge» pour les futures phases de la planification.

La procédure a été réalisée avec six équipes compétentes en matière d’architecture paysagère et d’urbanisme. Elles ont élaboré leurs concepts sur une base d’échanges avec les experts et expertes ainsi qu'avec la direction de projet de l’accompagnement urbanistique. Le jury a adopté son rapport final le 18 mai 2015. Il n'a pas seulement évalué les différents concepts, mais aussi émis un grand nombre de recommandations pour la suite de la planification dans les cinq secteurs partiels suivants:

  • Bienne-Centre Est;
  • Bienne Centre Ouest / Gare Sud;
  • Faubourg du Lac;
  • Weidteile;
  • Wydenau / Rue du Débarcadère.

Une conclusion essentielle du rapport final est que la poursuite de la planification doit être axée sur la structure existante des espaces libres et routiers. En outre, le jury fixe des consignes pour les prochaines phases de la planification pour les cinq secteurs partiels.

Planification des secteurs partiels

En 2015, sur la base de la Conception paysagère, les idées de développement urbanistique ont été concrétisées pour les secteurs partiels de «Bienne-Centre Est», «Faubourg du Lac» et «Weidteile». Deux équipes distinctes ont été chargées de traiter les deux premiers secteurs, du fait que la planification-test de 2011 avait livré des enseignements relativement précis. Quatre équipes ont été mandatées en parallèle pour traiter du secteur «Weidteile».

Concernant les secteurs «Bienne-Centre Ouest / Gare Sud» ainsi que «Wydenau / Rue du Débarcadère», la concrétisation de la planification a été reportée à une date ultérieure. À ce jour, la tâche se limite à des travaux de coordination avec le projet de réalisation de l’autoroute.

Les équipes ont élaboré leurs concepts entre mai et novembre 2015 sur une base d’échanges avec les experts et expertes ainsi qu'avec la direction de projet de l’accompagnement urbanistique. Le jury a adopté ses rapports finaux le 7 mars 2016. Hormis l’appréciation des concepts, ils contiennent des recommandations quant aux prochaines phases de la planification.

Concept du secteur partiel «Faubourg du Lac»

Ladite «Rambla» forme le cœur du concept. Il s’agit d’une liaison indépendante sur le plan architectonique pour la circulation cycliste et piétonne et d’un prolongement de la promenade du faubourg du Lac jusqu’aux Prés-de-la-Rive. Elle est parallèle à la rue existante et passe au-dessus du tronçon à ciel ouvert de l’A5 et au-dessous du passage prolongé sous les voies ferrées jusqu’à une nouvelle place aménagée à l’entrée du parc des Prés-de-la-Rive. L’actuelle liaison entre la rue du Débarcadère et la route de Neuchâtel / faubourg du Lac est interrompue par la «Rambla».

En remplacement du parking «Krautkuchen», qui doit céder sa place à l’A5, le concept prévoit un parking couvert du côté de la colline sur le site du Seefels. En outre, il est proposé une construction solitaire.

Divers thèmes doivent encore être approfondis. Il en va ainsi du passage entre le parc des Prés-de-la-Rive et la route de Neuchâtel abaissée. Les conditions de circulation entre la rue du Débarcadère et la route de Neuchâtel / Faubourg du Lac constituent encore d’autres défis. En raison de la traversée par la «Rambla», une liaison permanente pour le trafic individuel motorisé n’est plus possible.

Concept du secteur partiel «Bienne-Centre Est»

La jonction complète de l’A5 et la meilleure desserte font que les structures du milieu bâti dans le secteur situé entre la rue de la Gabelle et la Keltenstrasse se transforment petit à petit. Le quartier s’adaptera à la nouvelle situation – plus rapidement à proximité immédiate de l’autoroute et de ses accès, plus lentement à plus grande distance. Cette transformation peut s’effectuer par étapes sur plusieurs décennies. Des structures importantes du nouveau mode de construction pour le quartier peuvent être réalisées par des interventions ponctuelles, étant donné que les nouvelles routes et les nouveaux bâtiments proposés sont axés en majorité sur les limites existantes des terrains.

Le concept propose une structure urbanistique sensiblement plus dense que l’actuelle. Elle sera marquée par des constructions sur cour de blocs de bâtiments similaires au quartier de la gare. Une maison-tour près de la gare constitue une exception à ce modèle. Les espaces routiers forment des éléments marquants. La rue de la Gabelle, en tant qu’espace principal entre Bienne et Nidau, ainsi qu’en qualité de bretelle de raccordement autoroutier, bénéficie de plus d’espace. Cela vaut aussi pour la rue Gurnigel, dans le prolongement de laquelle la Suze de Madretsch sera mise au jour à l’avenir. Le tronçon à ciel ouvert de l’autoroute sera traversé par la rue de la Gabelle en forme de place à cet endroit ainsi que par la rue Gurnigel (y c. Suze de Madretsch). Le croisement formé par la place Guido-Müller doit être réaménagé en une place aux dimensions généreuses devant le château de Nidau.

Au cours de la prochaine phase de la planification, il conviendra d’étudier, entre autres, de manière approfondie le déplacement de la Suze à la rue Gurnigel, le tracé et le régime d’exploitation de la ligne de chemin de fer du BTI dans la Keltenstrasse aménagée ainsi que le concept de circulation.

Secteur partiel «Weidteile»

Les quatre équipes ayant participé à la planification-test ont présenté des concepts d’aménagement en partie très différents. Celui de l’équipe «w + s Landschaftsarchitekten / Rolf Mühletaler» a le plus convaincu le jury. Il se caractérise essentiellement par un paysage de parc en continu et ouvert de tous côtés de grande qualité en terme de séjour. Le milieu bâti, l’architecture et le paysage forment une unité de style adaptée au quartier dont il renforce l’identité. Les constructions complémentaires sont bien intégrées dans le milieu bâti existant et sont réalistes au plan économique.

Il faut partir du principe que le réaménagement fondamental du secteur «Weidteile» se poursuivra par étapes sur plusieurs décennies. Le concept de l’espace vert similaire à un parc peut être réalisé dans une phase avancée. Les propositions en matière de construction, de densification et de restructuration peuvent être mises en œuvre ultérieurement. Leur réalisation dépendra de la disposition des propriétaires fonciers privés à construire et à utiliser leurs terrains en fonction de la nouvelle réglementation fondamentale en matière de construction.

 

Programme de la Conception paysagère (en allemand)

Rapport final de la Conception paysagère (en allemand)

 

Planification des secteurs partiels:

Programme Bienne Centre Est (en allemand)

Programme Faubourg du Lac (en allemand)

Programme Weidteile (en allemand)

Rapport final Bienne Centre Est (en allemand)

Rapport final Faubourg du Lac (en allemand)

Rapport final Weidteile (en allemand)

Concept de développement urbanistique

Timeline