Planification d'accompagnement urbanistique de la branche Ouest de l'A5

Le développement de Bienne et Nidau au cours des 35 prochaines années –
un projet des villes de Bienne et Nidau

Planification-test de 2011

L’un des résultats importants des travaux du groupe de travail régional a été de déterminer que les Villes de Bienne et Nidau devaient coordonner leurs plans d’affectations avec la branche Ouest de l’A5. Les bases légales en la matière devaient être élaborées petit à petit. Dans une première phase, en 2010, on a procédé ainsi à un relevé des éléments marquants du milieu bâti et du paysage (espaces routiers, places, espaces verts, cours et plans d'eau, modèles de constructions, structures des affectations et conditions de circulation).

Deux pôles importants

Par la suite, les Villes de Bienne et Nidau, ainsi que le Canton de Berne, se sont concentrés sur deux secteurs partiels particulièrement touchés par la construction de la branche Ouest de l’A5, à savoir aux environs immédiats de la jonction complète «Bienne-Centre» et de la semi-jonction «Faubourg du Lac». Ici, il s’agissait en premier lieu de clarifier toute une série de points en suspens, à savoir en particulier:

  • Jonction «Bienne-Centre» couverte ou à ciel ouvert,
  • Situation et conception des jonctions autoroutières, et de leurs entrées et sorties
  • Intégration urbanistique des ouvrages de l’A5 dans le paysage et le milieu bâti existants.

Pour cela, on a opté pour une planification-test. Les quatre équipes de planification invitées ont développé leurs concepts au printemps 2011.

Nouveaux enseignements

Dans son rapport final, le jury a recommandé de poursuivre l’analyse sur la base d’un concept proposant, pour la jonction «Bienne-Centre», de construire un giratoire dans l’axe de la rue de la Gabelle ainsi qu’une mise à ciel ouvert relativement très compacte. Pour le secteur du faubourg du Lac, le jury a recommandé d’examiner la réalisation des entrées et des sorties de l’autoroute du côté ville du remblai de chemin de fer, afin de préserver au mieux le périmètre des Prés-de-la-Rive.

Un autre enseignement tiré de la procédure de planification-test a été de voir que couvrir l’A5 dans le secteur «Bienne-Centre» n’engendrerait pas une grande plus-value urbanistique et nécessiterait une installation d’évacuation des gaz d’échappement dans les tunnels de la branche Ouest.

Décision cantonale quant aux variantes

Suite à la planification-test, l’Office cantonal des ponts et chaussées (OPC) a examiné les variantes recommandées par le jury quant à leur faisabilité technique et leur opportunité. Le projet général actuel s’appuie sur les recommandations de la planification-test dans le secteur «Bienne-Centre». Pour le secteur «Faubourg du Lac», l’OPC a opté pour une jonction débouchant sur la route de Neuchâtel (à l’ouest du remblai de chemin de fer). Une configuration de jonction côté ville a été rejetée, car elle était défavorable en matière de technique de circulation et péjorait fortement la réserve naturelle du Felseck.

 

Erläuterungsbericht zum Rahmenplan (en allemand)

Programme de la planification-test (en allemand)

Rapport final de la planification-test (en allemand)

Timeline